Je suis née il y a maintenant 38 ans à Casablanca, au Maroc. Je rentre en France à 6 ans.
Je découvre le cirque à 12 ans à Piste d’Azur en région PACA. J’intègre à 20 ans le cursus de l’Ecole Nationale des Arts du Cirque puis du Centre National des Arts du Cirque dont je sors voltigeuse au portique coréen et cadre aérien en 2004.
Depuis, je crée avec notre promotion le Cheptel Aleïkoum, collectif d’artistes et crée ou participe à de nombreux évènements avec cette compagnie. C’est le début de mon apprentissage et mon amour pour la notion de collectif, du travail ensemble et du vivre ensemble.
Je crée également en 2005 avec Nedjma Benchaïb la compagnie Cabas que je dirige aujourd’hui seule, au sein de laquelle je suis tour à tour auteure, interprète et metteure en scène, rôle qui me définit tout à fait aujourd’hui. Cabas sera le berceau de mes aspirations artistiques intimes, la compagnie où je développe mon fil esthétique, et politique propre.
Mon positionnement sur la femme, et mon vécu de double culture, vont ainsi imprégner mes oeuvres au sein de la compagnie Cabas. J’associe également toutes mes créations à des actions, projets de territoire et autres rencontres, c’est crucial pour moi et c’est une des lignes de la compagnie Cabas.
Ma créativité est poreuse à l’autre et au terrain de la vie. C’est souvent de ces projets qu’une nécessité artistique se développe en moi et j’ai un plaisir fou à la transmission, qui est partie prenante de mon métier d’artiste.
Je continue en parallèle à collaborer avec d’autres compagnies, en tant qu’interprète, pédagogue ou metteure en scène. Une expérience qui compte dans mon parcours est ma collaboration avec HVDZ pour une création et des Veillées, j’y ai découvert une nouvelle facette qui me ressemble, me complète, une rage et une subtilité à la fois qui ont marqué mon travail.
Une collaboration avec La fanfare Toto a également compté, me découvrir metteure en scène de musiciens, m’a ouvert de nouvelles envies, et de nouvelles perspectives.
Par ailleurs, ces dernières années, j’ai été souvent sollicitée pour accompagner et mettre en scène des jeunes artistes de cirque (ENACR, Shems’y, Piste d’Azur…). J’ai appréhendé ces moments comme des laboratoires géants. Cela m’a permis de faire les liens entre mes aspirations, une nouvelle génération inspirante et une démarche de transmission réjouissante.
Ce sont autant d’expériences marquantes dans mon cheminement artistique et personnel.

PEREZ SOPHIA