Compagnie CABAS

En cours de production :

"PARFOIS ILS CRIENT CONTRE LE VENT"

Création 2019

« L’adversité est comparable à un vent déchainé, elle nous arrache tout, sauf l’essence de ce que nous sommes véritablement. »
ARTHUR GOLDEN

« Rassembler des artistes marocains et français est pour moi un objectif depuis longtemps. Ce projet crée une résonance intime en moi qui suis française et marocaine.

Cette richesse, et cette dualité ont dicté beaucoup de choses dans mon parcours et je veux aujourd’hui aller plus loin dans cette recherche, cette question sans fond, si riche, si belle, si actuelle, si nécessaire qu’est la construction de l’identité propre dans sa culture avec ses joies et ses effets pervers…

J’ai donc choisi pour cette recherche de faire appel à 5 artistes confirmés dans les arts du cirque et du mouvement, engagés dans ce questionnement sensible, et heureux de proposer leur réflexion et un échange avec différents publics autour de ce thème.

Pour l’avoir déjà expérimenté, je penses que laisser voir des parcours authentiques, des récits de vie qui s’opposent parfois sur une scène, se répondent ou se complètent permet de faire émerger l’universalité des sentiments, des difficultés, des questionnements quels qu’ils soient et permet de renouer avec l’humanité avec un grand H, cette belle notion qui nous réunit, fait que quelque chose se ressemble en chacun de nous, tout au fond.

Je parle donc d’une œuvre brute et sensible, autour d’une structure originale, leur écrin de ferraille pour se porter, se supporter tour à tour et le laisser voir.

Un quintet dénué d’artifices, qui mêle la transpiration aux textes, le cirque au récit, la danse à la chute, la parole seule et à plusieurs, les corps différents emmêlés ou solitude sur le côté.

Une parenthèse enchantée, pendant laquelle une nouvelle évidence surgit, celle de ne plus se demander si l’on peut vivre ensemble et juste laisser voir comme cela se fait, simplement, et non se réfléchit ou s’entreprend.

J’aspire ensuite à ce que cette œuvre soit un point de départ à la rencontre et à l’échange, qu’elle crée une sorte de lien entre ici et ailleurs, un peu comme un vent qui nous réchauffe ou nous bouscule de la France au Maroc ou inversement.

La création et la diffusion de ce projet seront ainsi imprégnées d’un volet d’actions culturelles qui en feront une œuvre poreuse à l’autre pour que ces artistes incarnent leur parole mais aussi celle de tous ceux qui l’ont moins. »

SOPHIA PEREZ

Le lien de la vidéo de présentation.