Compagnie CABAS

La compagnie CABAS

La compagnie Cabas développe depuis plus de 10 ans des projets artistiques divers centrés autour du spectacle vivant de cirque et d’arts métissés que nous envisageons comme une entité incluant spectacles, rencontres et ateliers.

Par ce biais, nous invitons le public à entrer dans notre univers, à s’imprégner de notre démarche, et à échanger autour des thèmes que nous défendons que sont l’identité, la connaissance de soi, la place de la femme, la découverte de l’autre et des différentes cultures.

La compagnie Cabas est portée par Sophia Perez, après l’avoir fondée et partagée avec Nedjma Benchaïb pendant des années. La compagnie existe aussi grâce à Maude Tornare, administratrice engagée dans les valeurs morales, politiques et esthétiques de la compagnie.

La compagnie Cabas a été créée en octobre 2005 et elle est implantée en Seine-Saint-Denis, à Montreuil.

Sophia et Nedjma ont monté la compagnie Cabas pour créer un premier spectacle en duo  «Koulouskout ou applaudis» dans lequel elles interrogaient leur art, leurs origines et leur intimité de femme.
Un travail et une réflexion qui déterminera les lignes créatrices de la compagnie Cabas.
Cabas sera ainsi leur espace de liberté pour interpeller le public sur ce qui les touche ou leur semble indispensable de pointer du doigt.

Elles décident ensuite de poursuivre leur travail, chacune de leur côté, au sein de cette même compagnie, avec d’autres artistes invités pour des laboratoires, des créations ou des actions culturelles.

Nedjma Benchaïb propose ainsi en 2008 un solo qu’elle coécrit et interprète « J’ai l’étiquette qui me gratte ».
Sophia Perez propose en tant qu’auteure et metteure en scène un quintet « Les Yeux pour » en 2009.
Un quatrième projet de la compagnie Cabas « TERRIER », porté par Nedjma Benchaïb est sorti en novembre 2012.
Puis Sophia Perez mettra en scène « Les fils du temps » en 2014, « Soyez libres c’est un ordre » en 2015, « A la manière des cigognes » en 2016, « Porque nos fuimos » en 2017 et « Rien qu’une fois, faire des vagues » en 2018.

La compagnie Cabas trouve ainsi le temps et l’énergie de créer ses spectacles, répondre à des commandes d’œuvres stimulantes, de monter des projets de territoire et autres projets transversaux, ou encore soutenir des aventures auxquelles elle croit.

Actuellement, la compagnie porte la production de la future création de Sophia Perez  «Parfois ils crient contre le vent», création 2019.

« L’utopie n’est pas l’irréalisable mais l’irréalisé » Théodore Monod